L'assurance plongée, indispensable ?

Revenons sur le cas du caisson hyperbare

Quelle est la spécificité d’un caisson hyperbare ?

Il s’agit d’une enceinte étanche conçue pour recevoir une pression supérieure à la pression atmosphérique afin de traiter des patients souffrant de pathologies diverses avec des mélanges suroxygénés ou de l’oxygène à 100 %.

Il existe plusieurs types d’enceintes ou plutôt de chambres de recompressions. Certaines peuvent accueillir plusieurs patients couchés ou assis ainsi que le personnel soignant d’accompagnement.

Pourquoi n’y a t-il que 22 caissons hyperbare en France ? 

Il s’agit de matériel lourd et coûteux. Les caissons sont implantés de façon équilibrée sur tout le territoire national afin de couvrir au mieux les besoins en traitement hyperbare des populations régionales.

Quelle est la composition d’une équipe autour du caisson hyperbare ?

Le trio indéfectible, c’est un médecin, un infirmier et un technicien.

Les tables de recompression (Comex) concernant les accidents de plongée comportent plusieurs profondeurs (50, 30, 18, et 12 m) d’une durée de 2 h 04 à 7h 24. Le patient passera le temps préconisé dans la chambre hyperbare.

Une installation puissante

La réserve essentielle du caisson hyperbare appelée le poumon est constitué de :

-    2 compresseurs haute pression qui fournissent 300 bars et un rack de stockage de 32 bouteilles de 50 l à 300 bars soit 480 m3.

-    2 compresseurs basse pression de 5 200 l à 14 bars.

Indications

• Maladie ou accident de décompression en plongée.

• Intoxication au dioxyde de carbone : l’oxygénothérapie hyperbare diminue la durée de vie du dioxyde de carbone.

• Embolie gazeuse


mais pas que:

AUTRES TRAITEMENT HYPERBARES

• Infections nécrosantes des parties molles à germes anaérobies.

• Ostéoradionécrose et radionécrose des tissus mous .

• Ecrasement de membres et syndrome de loges post traumatique.